Logiciels libres et environnement

Voilà un sujet sur lequel je n’aurais jamais pensé écrire un article ! Je ne suis vraiment pas experte en informatique mais comme la majorité d’entre nous j’utilise très régulièrement un ordinateur pour rédiger des textes, utiliser un tableur, une messagerie, surfer sur internet et alimenter ce blog !

Et depuis quelques temps, le mien m’agace, il est lent, me demande sans arrêt des mises à jours, il bugge. Il doit y avoir quelque chose qui ne va pas mais je ne sais pas le réparer et n’ai pas envie de le changer.

Heureusement, j’ai eu la chance d’assister, il y a quelques jours, à une conférence sur les logiciels libres.


Mais alors qu’est ce qu’un logiciel libre ?

C’est un logiciel qui respecte 4 libertés fondamentales :

  • la liberté de l’utiliser sans restriction,
  • la liberté de comprendre son fonctionnement,
  • la liberté de copier et de diffuser le logiciel gratuitement ou non,
  • la liberté de le modifier ou de réutiliser son code dans ses propres programmes.

A quoi cela sert d’utiliser des logiciels libres ?

Si vous trouvez normal:

  • que votre logiciel préféré ne puisse pas lire le document que vous aviez produit avec la version précédente, et/ou
  • que la nouvelle version vous oblige à changer de système d’exploitation, et
  • que la nouvelle version dudit système d’exploitation vous oblige à changer d’ordinateur, et
  • que votre nouvel ordinateur…

alors ne lisez pas la suite…sinon voici à quoi peut vous servir d’utiliser des logiciels libres:

  • à être moins sensible aux virus (les failles sont corrigées rapidement et comme les logiciels libres sont moins utilisés, ils présentent moins d’intérêt pour les hackers dont le but est de toucher le plus grand nombre),
  • à avoir des données personnelles mieux protégées (le code source est vérifiable),
  • à pouvoir utiliser des ordinateurs qui ont besoin de moins de puissance pour fonctionner et du coup d’avoir moins souvent besoin de renouveler son ordinateur (le code source est modifiable, donc optimisable),
  • à acheter moins de logiciels car ils sont souvent gratuits.

De là à dire que les logiciels libres permettent de lutter contre l’obsolescence programmée (des ordinateurs), il n’y a qu’un pas. En effet, avec ces logiciel, les ordinateurs ont moins de pannes, ont besoin de moins de capacité pour fonctionner et les réparations logicielles sont plus faciles contrairement aux logiciels « classiques » qui imposent un renouvellement accéléré du parc informatique . En utilisant ces logiciels, on peut donc garder son « vieil » ordinateur ou en acheter un d’occasion même s’il n’est pas récent.

Ne plus avoir besoin de changer souvent son ordinateur ou pouvoir en acheter un peu puissant d’occasion est un avantage économique mais surtout écologique. Fabriquer un ordinateur demande des métaux, des produits chimiques, du plastique, des retardateurs de flamme, des puces et des cartes électroniques… Ces matières polluent les sols, l’eau, l’air et affectent la santé humaine.

Selon l’Adème , un ordinateur portable c’est 836kg de ressources nécessaires. En Europe, 75% des déchets électroniques se retrouvent dans une décharge.…

Mais alors si je veux passer en logiciel libre comment je fais ?

ll faut savoir que la majorité des logiciels que nous utilisons : messagerie, navigateur internet,traitement de texte, tableur, traitement d’image, lecteur vidéo ou audio, visioconférence, service internet ont une version « logiciel libre ». Google search devient ainsi Framabee, le pack Office est « Libre Office », Doodle est remplacé par« Framadate », Outlook se transforme en Thunderbird…

Et pour le système d’exploitation au lieu de Windows (Vista, 7, 8, 10…) on peut utiliser Linux. Il est possible de tester Linux et ses distributions sans l’installer avec une simple clé USB, ou un CD.

Pour installer et utiliser ces logiciels libres, il faut , sans être informaticien, connaître le jargon informatique, donc si vous souhaitez plus d’infos et essayer cette nouvelle façon de fonctionner, parlez en à quelqu’un qui maîtrise le sujet ou renseignez-vous auprès d’un club Linux de votre région.

J’ai pour ma part testé Linux (en version démo pour l’instant) et ses logiciels libres qui m’intéressent, je n’ai eu aucun souci à l’utiliser car l’interface est très proche de ce que j’ai l’habitude et mon ordinateur était plus rapide (même en fonctionnement depuis la clé USB qui est censé être plus lente que la version sur disque dur). Alors oui je pense que je vais faire le changement.

Où trouver un ordinateur d’occasion ?

Les ordinateurs d’occasion peuvent se trouver :


Votre ordinateur qui fonctionne mal peut trouver un second souffle dans un Repair Café (certains proposent des « réparations logicielles »). Il faut également savoir que tous les 1ers samedis et dimanches du mois Emmaüs Scherwiller propose à la vente des ordinateurs d’occasion fonctionnant sous Linux (si vous n’habitez pas en Centre Alsace, renseignez-vous, cela est certainement organisé également ailleurs).

Je ne vous ai pas donné le mode d’emploi détaillé pour utiliser les logiciels libres, mais j’espère que, comme moi, cet article vous permettra de prendre conscience qu’au moment de renouveler votre ordinateur en « bout de course » vous avez le pouvoir de le prolonger ! Une prise de conscience et un petit pas de plus pour l’environnement!

Toutes ces informations m’ont été agréablement transmises par Patrick qui fait partie du club « Linux Informatique Sélestat » . Je l’en remercie.

avatar
  S'abonner  
Me notifier des